Eugène BLANCHARD

Publié le Mis à jour le

Il naît le mercredi 29 janvier 1890 à 7 heures du soir au bourg de Sainte-Catherine-du-Fraisse de Antoine BLANCHARD, cantonnier âgé de 33 ans, et de Louise Catherine BERAUD, âgée de 28 ans. Ses parents étaient tous deux originaires de Deux-Frères où ils s’étaient mariés le 28 août 1881. Le couple quitte Echandelys certainement pour Sainte-Catherine où naît leur premier enfant, une fille prénommée Vitaline Marie, le 22 juillet 1887. Celle-ci se marie avec Antoine Jean CHARRIER (de Lenramas à Fournols) à Echandelys le 27 octobre 1906. Elle décède le 10 octobre 1909 à Deux-Frères, laissant son enfant, prénommé Jean, à la charge de ses parents comme l’attestent les recensements ainsi que la demande d’aide formulée par Antoine BLANCHARD au début de la guerre.

BLANCHARD E Delib1914 01

Après Eugène, le couple donne naissance à deux autres filles, Pauline Gilberte, née à Deux Frères le 16 avril 1899, mais qui va mourir à l’âge de 13 ans le 24 septembre 1912, et Germaine Eugénie qui naît le 4 juillet 1905 à Deux Frères (elle se mariera à Echandelys le 17 novembre 1928 et décédera à Saint-Eloy-la-Glacière le 20 octobre 1985). Eugène est donc le seul de la famille à partie à la guerre de 14-18.
Mesurant 1 m 61, ses cheveux sont châtains et ses yeux gris bleu. Son visage est qualifié d’osseux et ses oreilles sont écartées. Il exerce le métier de scieur de long lors de la rédaction de sa fiche matricule.
Soutien de famille, il n’est appelé sous les drapeaux que le 10 octobre 1911 au 92e RI de Clermont-Ferrand. Nommé tambour le 26 septembre 1912, il est renvoyé dans ses foyers le 8 novembre 1913.
A la déclaration de la guerre, il rejoint son corps le 4 août 1914. Dès le 7 août, le régiment est formé et le 9, il débarque à Girancourt dans les Vosges.

Girancourt

Le 12 août, il s’avance vers la frontière que les Allemands ont déjà franchie. Il passe par Rambervillers, Raon l’Étape, Badonvillers et Embermenil. Le 14, les Allemands se sont retranchés et les premières escarmouches se produisent, permettant aux ennemis de faire une retraite en ordre. Le 16, le 92e RI passe la frontière et s’établit le 18 dans les villages de Brouderdoff, Plaine-de-Walsch et dans le bois de Voyer. Le 19, il se fortifie sur ces positions et le 20, l’engagement est sérieux. En effet, les Allemands ont reculé, mais se sont arrêtés sur des lignes prévues d’avance garnies d’une nombreuse artillerie lourde.
Les pertes du 1er bataillon à Plaine-de-Walsch sont devenues si grosses, qu’il doit être relevé par le 3e bataillon placé en réserve au bois de Voyer. Les Allemands contre-attaquent, obligeant l’armée française à reculer. Si, jusqu’au 23, la retraite est calme, le 24 les Allemands deviennent pressants, les 2e et 3e bataillons attaquent à Domptail, mais la pression allemande devient intolérable.

Domptail

Le 3e bataillon est fauché par un feu terrible et seul le dévouement de la 7e compagnie protège sa retraite. Le décès d’Eugène a été fixé par jugement du tribunal d’Ambert du 10 décembre 1919 au 25 août 1914 à Domptail alors que plusieurs mentions rayées font état d’un décès le 20 août 1914 à Sarrebourg. Plusieurs données plaident effectivement en un mélange de ces deux hypothèses. Il est dit décédé de blessures de guerre et inhumé à Strasbourg (registre matricule). On peut alors imaginer qu’Eugène a été blessé à Plaine-de-Walsch, au sud de Sarrebourg le 20 août, les violents combats faisant ce jour 6 à 700 disparus selon le JMO du 92e RI, alors qu’aucun décès n’est signalé à la date du 25. Il a été recueilli par les Allemands et soigné à Strasbourg où il est décédé le 25 et inhumé dans cette ville. Il avait 25 ans. Secondairement, son corps a été transféré à une date inconnue dans l’ossuaire n°2 de la nécropole nationale de Plaine-de-Walsch où il repose actuellement (et non dans une des multiples nécropoles nationales entourant Domptail). Il a donc certainement été victimes des mêmes combats que Jean Marie CHOMETON, soldat du même régiment, décédé le 19 ou 20 août 1914 à l’âge de 26 ans, et inhumé lui aussi à l’ossuaire n°2 de la Nécropole Nationale de Plaine-de-Walsch.

Carte décès

CimetPalinedeWalsch

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s