Etienne COUDEYRAS

Publié le

CoudeyrasE
Dernier enfant d’une fratrie de 5, il naît à Deux Frères le 13 juin 1890 à 2 heures du matin. Ses parents, Benoît scieur de long puis menuisier (né le 27 mars 1848 à Deux Frères) et Catherine GENESTIER (née à Deux Frères le 29 février 1856), se sont mariés à Echandelys le 25 août 1877, le même jour que leur frère et sœur Etienne et Marie (qui auront un fils, Claudius, doublement cousin d’Etienne et qui va mourir à la fin de la Grande Guerre). Deux autres cousin d’Etienne, un autre Etienne et Antoine Marius seront aussi soldats pendant cette guerre.
Avant Etienne, sont arrivés Claude le 12 mai 1879, Antoinette le 3 juillet 1880, Joséphine Justine le 4 mai 1882 et Antoinette Jeanne le 23 janvier 1886. Tous sont nés à deux Frères. Son frère aîné Claude meurt à l’hôpital militaire de Riom alors qu’il accomplissait son service militaire au 105e RI.
En 1911, Etienne est scieur de long. Il mesure 1 m 57 et possède des cheveux châtain foncé et des yeux gris bleu clair. Son visage est large et le lobe de ses oreilles adhérent. Il est exempté pour arrêt de développement.
Mais la commission de révision de Clermont-Ferrand, le 17 novembre 1914, le déclare apte. Il arrive alors au 92e RI de Clermont-Ferrand le 19 février 1915. Suit alors une période d’instruction de plusieurs mois. Il ne doit certainement gagner le front qu’à partir du 10 juin 1915 lorsqu’il est affecté soit au 3e régiment de Zouaves, soit au 8e régiment de Zouaves (7e compagnie). En effet, une incohérence de sa fiche matricule laisse planer une incertitude. En effet, il est dit blessé au reins par éclats d’obus à Saint-Hilaire-au-Temple le 25 septembre 1915, ce qui correspond à la zone de combat du 3e RdZ. Par contre, sa fiche de décès visible sur le site du Ministère de la Guerre le déclare tué à l’ennemi le lendemain aux environs de Souains dans la Marne, 20 km plus au nord. Il a donc été décidé de considérer qu’il était affecté au 8e RdZ. Ce régiment est alors en Artois. Le 9 mai 1915, il avait déjà attaqué sur la ligne appelée depuis le chemin des Zouaves, qui va de Souchez à Neuville-Saint-Vaast. Le 16 juin, l’attaque est reprise devant Souchez. Les Zouaves sont en pointe sur la cote 119, mais les Allemands résistent et les pertes sont lourdes.

Souchezcote119.jpg

Le régiment est alors relevé. Les Allemands contre-attaquent et reprennent leurs tranchées. Un bataillon est en danger d’être fait prisonnier. Le 22 juin, deux compagnies, les 5e et 7e, s’élancent, sans préparation d’artillerie, sans un coup de feu. Les tranchées sont reprises et les Allemands faits prisonniers.
A nouveau relevé, le régiment est mis au repos, puis remonte en ligne en Champagne en septembre 1915. L’attaque est pour le 25 septembre : La préparation d’artillerie dure trois jours. L’artillerie de tranchée travaille déjà fort. Le 8e Zouaves est près du bois Sabot, en face de la butte de Souain. Les longs boyaux s’allongent dans la craie blanche. Le 25 septembre, à 9 h. 15, sous un ciel brumeux, par une pluie fine, le 8e Zouaves s’élance, 3e bataillon en tête. Il faut tourner le bois Sabot. Une heure après, le bois était à nous avec des prisonniers, des canons, du matériel !

Souains.jpg

Mais à la butte de Souain, les Allemands ont une seconde position intacte que l’artillerie n’a pas détruite. Toutes les attaques viennent se briser sur les réseaux de fils de fer. L’ennemi contre-attaque en vain; les morceaux de France que les zouaves du 8e ont reconquis, ils les gardent. (Historique du 8e RdZ).
Etienne trouve la mort au cours de cette bataille, tué à l’ennemi à l’âge de 25 ans.

SouainCarte.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s