Blaise Marius RECOQUE

Publié le

Marius naît à Fiosson le samedi 22 juin 1895 à 6 heures du soir d’Antoine, marchand de bois, né le 26 novembre 1965 à Puy Hautier, commune de Fournols et de Jeanne Marie ANGLADE, originaire de Fiosson où elle voit le jour le 15 mai 1867. Marié à Echandelys le 16 août 1892, le couple donne tout d’abord naissance à Fiosson à Guillaume Claudius Alphonse qui ne survit que 9 mois. Aucun autre enfant ne va naître ultérieurement et Marius se retrouve de fait fils unique. Les premiers mois de guerre ayant causé un nombre important de décès, les classes sont appelées plus tôt qu’habituellement. Aussi, Marius est incorporé au 121e RI de Montluçon le 18 décembre 1914. Il est âgé de 19 ans et mesure 1 m 67. Ses cheveux sont blonds et ses yeux gris bleu. Il possède un visage rond, un nez busqué et un front rond. Il exerce la profession d’agriculteur. Il retrouve dans son régiment quelques habitants d’Echandelys. Il est nommé soldat de 1e classe le 1er avril 1915. Sa formation militaire effectuée, il est muté au 170e RI d’Epinal le 10 octobre 1915 et monte le jour même au front.

Présent en Champagne depuis septembre, son nouveau régiment occupe le secteur au nord de Souain, près de la ferme Navarin. Malgré un intense bombardement ayant débuté le 2 octobre 1915, le régiment attaque le 6 octobre et atteint rapidement la gare de Somme-Py. Malheureusement, les unités voisines, arrêtées par des défenses insuffisamment détruites, sont en retrait. Une contre-attaque allemande contourne alors le 170e RI et le coupe des lignes françaises. Il doit alors abandonner la gare et rejoint difficilement le front français.

SommePyGare.jpg

Le régiment reste dans le secteur jusqu’au 23 novembre 1915. Il se reforme et s’entraîne dans la région de Givry-en-Argonne lorsque les Allemands décident de leur formidable poussée sur Verdun. Dans la nuit du 28 au 29 février 1916, il se porte dans le secteur de Vaux avec pour mission d’arrêter l’avancée allemande. Il organise la défense du village jusqu’au 2 mars, date à laquelle les Allemands déchaînent un bombardement par obus de tous calibres et asphyxiants. L’infanterie allemande attaque à 16 h 35. Elle est arrêtée et les Allemands se replient abandonnant de nombreux cadavres. Le 3 mars, il est sollicité pour attaquer le village de Douaumont. Il part à 17 h 45 des tranchées situées au nord de la ferme de Thiaumont et arrive moins d’une heure plus tard à la lisière nord-est du village malgré un feu nourri de mitrailleuses et un tir de barrage d’artillerie. Le lendemain, une contre-attaque allemande se produit sur le village de Douaumont et arrive jusque dans les maisons. La liaison avec le 78e RI ne peut plus se faire. Les Allemands reprennent le village et se lancent sur la ferme de Thiaumont, mais sont contraints de renoncer. C’est lors de cette journée que Marius est fait prisonnier.

douaumont.jpg

DouaumontCarte1916.jpg

Nous retrouvons sa trace dans le camp de prisonnier de Stuttgart II en juillet 1916.

RECOQUE B M 1895 FicheCICR.jpg

campStuttgart.jpg

Il est rapatrié en France 11 décembre 1918 et est affecté au 92e RI de Clermont-Ferrand le 18 février 1919. A cette date, il est mis en sursis jusqu’au 30 juillet 1919 comme agriculteur à Echandelys. Celui-ci est prolongé jusqu’au 30 novembre 1919 et est démobilisé, restant à Echandelys. Le 20 octobre 1927, la CSR de Clermont-Ferrand le déclare apte au service mais constate une invalidité inférieure à 10% pour séquelles de dyspepsie contractée en captivité, digestions pénibles, langue un peu saburrale, foie normal et sensibilité du creux épigastrique. Le 29 juin 1928, la même commission le propose pour une pension temporaire pour séquelles de troubles dyspeptiques et le maintient au service armé. Les mêmes décisions sont prises le 17 avril 1930, le 28 mai 1830, le 27 juillet 1931 et le 2 septembre 1938. Marié à Echandelys le 29 juillet 1921 avec Eugénie Reine Elidie SIBAUD, père de 3 enfants en 1939, il s’éteint en 1953 à Fiosson.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s